La face cachée des produits d'hygiène

Toxicité de nos produits de beauté : Coton, gazes et protections féminines      

Par laurène Baldassara

Je voudrais vous parler des produits à base de coton (disques à démaquiller et cotons tiges), des gazes et des protections féminines. Ce sont des achats courants et qui nous semblent anodins … et pourtant ces produits du quotidien ne sont pas aussi inoffensifs qu’il y parait !

Que devrions nous savoir ?

 100 %  des cotons et des gazes et 85% des protections féminines contiennent du glyphosate, un herbicide puissant contenu notamment dans le tristement célèbre roundup. C’est ce qu’à révélé récemment une étude réalisée par une Université argentine.

Cet herbicide est-il dangereux pour la santé ?

Oui tout a fait ! il est d’ailleurs classé comme cancérogène "probable chez l'homme" par le Centre International de recherche sur le cancer. La firme monsanto qui produit et commercialise cet herbicide a d’ailleurs été déjà condamnée en France suite à des actions pour intoxication. L’an passé, 2 chercheurs américains ont également fait une étude et révélé un lien entre l’utilisation de cet herbicide et l’intolérance au gluten !

Quand on pense qu’on utilise les gazes pour nettoyer une plaie et l’usage intime que l’on fait des protections féminines, il y a de quoi être inquiets !

Comment se fait-il que l’on retrouve cet herbicide dans ces produits d’hygiène ?

Depuis longtemps déjà les producteurs de coton font une utilisation massive de pesticides, dont le glyphosate qui est un herbicide très puissant. Mais depuis plusieurs années, pour réduire les couts et augmenter la production, le majorité du coton conventionnel a été remplacé par du coton transgénique (OGM).
Aujourd’hui, dans les principaux pays producteurs de coton comme l’Inde, la Chine ou l’Argentine, le coton est OGM.

Problème : le coton OGM est résistant au glyphosate. Il faut donc attendre que le coton soit ouvert pour faire une fumigation de l’herbicide et celui-ci se condense dans le produit. Et vous le retrouvez ensuite dans votre coton à démaquiller ou votre protection intime ! En plus de ce problème sanitaire essentiel, rappelons que le coton OGM et conventionnel est blanchi au chlore !

Y a-t-il une solution pour éviter cela et préserver notre santé ?

Oui utilisez du coton biologique. La culture de coton biologique, que vous reconnaitrez par le label « ecocert » sur les produits, interdit l’usage de pesticides, engrais et autres produits chimiques. En plus, le coton n’est pas blanchi au chlore mais à l’eau oxygénée !  

Où est ce que l’on peut trouver ces produits ?

Vous trouverez tous les produits d’hygiène dont vous avez besoin  en magasin biologiques mais aussi dans certains supermarchés. En plus, les emballages sont souvent en amidon de mais au lieu d’être en plastique, donc biodégradable.   

C’est un vrai enjeu pour notre santé, pour celle des cultivateurs eux même mais aussi d’un point de vue écologique et économique ! alors prenez soin de vous et de la planète, regardez les étiquettes !

Retrouvez tous les articles de laurène baldassara et les prochains évènements