Interview d'une médium pour un blog ésotérique

La voyante Laurène Baldassara repond au "lutin oracle"        

Bonjour laurène. Certains de nos lecteurs ne vous connaissent peut être pas. Pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour ! Je suis installée à Toulouse en tant que médium et voyante, dans le quartier de la cote pavée. Je reçois mes consultants pour des séances en guidance spirituelle au cours desquelles je réponds à leurs interrogations amoureuses, professionnelles, financières mais aussi spirituelles ! De plus en plus de personnes s’interrogent sur le monde invisible et sur le haut même de notre existence terrestre. C’est une excellente chose car quand on prend un peu de hauteur, on est plus apte à faire face aux difficultés et à trouver des solutions.

Vous dites que vous faites de la guidance spirituelle, de quoi s’agit-il ?

Je n’utilise aucun support pour mes consultations. Je suis medium clairaudiente, donc j’entends ce qui m’est dit par des êtres spirituels. Pour cela, je collabore avec les êtres de lumière et notamment avec les guides spirituels. De cette manière, quand une personne me consulte à mon cabinet ou par téléphone, j’entre en contact avec son ou ses guides afin d’avoir des informations pour l’aider à avancer avec plus de facilité dans sa vie.
Ces guides sont des êtres qui accompagnent chacun d’entre nous et avec lesquels nous sommes en fait toujours en contact sans le savoir … Ils sont « notre intuition » ou cette « petite voix intérieure » que nous entendons tous …. Mais n’écoutons pas toujours, n’est-ce pas ? (rires).

Est-il également possible d’entrer en contact avec des êtres chers disparus ?

Oui. Au cours d’une consultation, je peux demander à être en contact avec un défunt ou à recevoir un message de lui. En fonction de l’évolution de ce défunt, je vais alors recevoir un message ou non. Les défunts eux aussi évoluent et parfois ils ne sont pas joignables ! Mais il est toujours possible de savoir où en cet être disparu, comment il va … C’est important de savoir que nos proches passés de l’autre côté vont bien et qu’ils ne sont pas seuls.

Est-ce un don que vous avez depuis toujours ?

Je parlerai plutôt d’une faculté présente que j’ai peu à peu travaillée et appris à maîtriser. C’est un parcours difficile au cours duquel j’ai été confrontée à des choix. Contrairement à ce que l’on pense parfois, tout se travaille, y compris des facultés médiumniques. Nous avons tous en nous cette capacité de connexion, de façon plus ou moins développée, reste ensuite à faire le choix d’ouvrir cette porte ou non ….  

Mais alors tout le monde peut-il devenir medium ?

Tout le monde est relié au monde spirituel, sans en avoir conscience. Il est donc possible de développer son écoute intérieure si on en ressent le besoin, dès lors que l’intention est juste et que l’on fait ce chemin avec humilité et patience car dans ce domaine, il n’est pas question de griller les feux ! Il y a des moments d’avancée spectaculaires et puis des phases où on peut avoir le sentiment de ne plus avancer, ce sont des périodes d’intégration. Oui, la patience est le mot d’ordre dans cet apprentissage ! (rires).

D’ailleurs, j’organise des stages de médiumnité à Toulouse où je guide les participants afin de les aider à développer  leurs capacités médiumniques. Cet encadrement permet de lever le voile en toute sécurité pour eux …

Et quel conseil donneriez-vous à nos lecteurs qui souhaiteraient consulter un medium pour être aidé dans leur vie ? Comment être sur de choisir un professionnel fiable ?

Et bien déjà renseignez-vous sur la réputation des professionnels des arts divinatoires de votre région et faites le tour de vos connaissances qui pourraient vous donner les coordonnées d’une personne de confiance. Ensuite il y a des organismes qui référencent les professionnels reconnus et répondant à une charte déontologique. C’est le cas de l’INAD (institut des arts divinatoires), dont je suis membre moi-même.
Il faut aussi que vous déterminiez quelles spécialité vous intéresse le plus :  tarologie, médiumnité pure, cartomancie, ...
Ensuite, Enfin, fiez-vous à votre intuition ! Elle est bonne conseillère alors écoutez là … Si vous prenez le temps de faire des recherches et que vous êtes prêt pour une consultation en voyance, vous serez guidé vers la bonne personne pour vous ! Ne l’oubliez pas ! Vous n’êtes pas seul …

Retrouvez tous les articles de laurène baldassara et les prochains évènements