Qu'est ce qu'un cercle de tambour ?

La pratique du tambour chamanique en groupe      

Qu’est-ce qu’un cercle de tambours ? 

C’est un évènement au cours duquel un nombre plus ou moins élevé de participants se réunit afin de jouer du tambour, dans un concert improvisé, afin de se connecter à l’énergie du tambour. Traditionnellement, celui-ci a lieu de nuit et peut durer de plusieurs heures à plusieurs jours, sans interruption.   

Au cours d’un stage avec un chamane avec lequel j’avais construit mon tambour chamanique, j’ai travaillé les soins chamaniques mais également vécu mon premier cercle de tambours … En voici le récit …   

A la nuit tombée, nous ouvrons ce cercle. Nous appelons les énergies des 6 directions et leur demandons leur bénédiction et leur protection. Puis nous effectuons la purification de nos corps et de nos tambours par la sauge blanche, purificateur traditionnel des amérindiens.   

Tous réunis autour d’un tambour de grande taille, mailloches à la main, nous commençons à faire vibrer cette peau tendue en frappant du pied la terre qui nous porte, la « patcha mama » (la mère terre).

Peu à peu, le rythme se fait plus intense et la puissance du tambour résonne dans l’immensité de cette nature dans laquelle nous nous trouvons. Nous nous relions peu à peu aux éléments de la nature, nous laissons imprégner par elle et notre esprit est pleinement présent, dans l’ici et maintenant.

Il est temps que chacun prenne son tambour! En cercle autour d’un feu, nous nous laissons porter et jouons de concert les uns avec les autres dans une harmonie et une écoute étonnante ! Puis des chants viennent se mêler aux coups frappés sur les peaux, des mantras, des cris, …. Moment de libération, de libération du corps et de l’esprit dont on peut bénéficier en venant se placer au centre du cercle.

Je vais au centre et ferme les yeux …. Je ressens toutes ces vibrations … merveilleux moment ! Tiens d’autres chants ! on dirait des chants diphoniques ! Pourtant personne ne chante … Ce sont les tambours qui chantent !  

Puis, peu à peu, le rythme ralenti, dans le silence de la nuit noire, ces chevaux fougueux ralentissent et s’apaisent … Et bientôt les dernières vibrations raisonnent …   

Cette nuit-là, j’entendrai le chant du tambour jusqu’à ce que le sommeil m’emporte …

Le tambour : l'attribut du "guerrier spirituel"

Le tambour est un être à part entière. Il demande soin et attention et en travaillant régulièrement avec lui, il est possible de créer une relation étroite et puissante avec lui. En le tenant dans ma main gauche (non dominante), je sens qu’il est le prolongement de mon bras et l’outil d’expression de ce qui est dans mon coeur. Par lui, l’intention est portée et agit grâce au son qu’il émet. Il est le bouclier du chevalier, qui protège et permet d’avancer face aux attaques et aux difficultés. Dans ma main droite (dominante), la mailloche donne le rythme. Elle est l’étincelle qui vient embraser le tambour et lui permet d’exprimer la vie qui est en lui. Elle est l’épée qui tranche, qui permet la libération et dénoue les liens.

Le chamane est pour moi un « guerrier spirituel »qui lutte contre l’ombre pour que la lumière jaillisse… J’espère que cette expérience éveillera en vous « ce guerrier spirituel » qui est en chacun de nous et vous amènera à lever le voile sur les mystères et la profondeur du tambour … un jour ou l’autre !   

Quant à moi, mes prochains voyages m’amèneront à la rencontre des chamanes des steppes de la Mongolie mais aussi de l’Amazonie … Autant d’occasions d’aller plus loin dans la découverte du tambour. D’ici là, je continuerai de nourrir ce lien et de travailler avec mon allié au cours de soins individuels mais aussi de voyages méditatifs en groupe afin que le chant du tambour soit entendu par toutes celles et ceux qui souhaitent être portés par son énergie sur la grande partition de la vie …

Retrouvez tous les articles de laurène baldassara et les prochains évènements