Le tambour chamanique et les soins chamaniques

Soins énergétiques et cercles de guerison avec les tambours     

Le tambour est bien plus qu’un instrument de musique. Il est l’allié du chamane car il l’aide et l’assiste dans ses taches. C’est un lien étroit qui se créé au fil du temps et des expériences. Plus le chamane travaille avec son tambour et plus celui-ci devient puissant et vivant.   

J’ai construit mon tambour chamanique l’an passé et depuis il est toujours à mes côtés. Instrument méditatif, il est « mon cheval ailé » qui me relie au monde invisible comme une corde d’argent invisible… Pour mieux cerner ses qualités et ses mystères, je suis partie effectuer un stage  au cours duquel j’ai travaillé avec mon tambour en effectuant des soins chamaniques, en méditant avec lui et en participant à un cercle de tambour …. En arrivant, je ne le savais pas encore mais un lien nouveau et inaltérable allait se créer entre lui et moi …

Et si vous êtes également sensible au  chamanisme mongol, sachez qu'une délégation de chamans de Mongolie viendra à Toulouse très prochainement !

Le soin chamanique par le tambour

Nous commençons par des exercices de ressenti puis par un voyage chamanique. Cela nous permet alors d’élever nos vibrations et d’augmenter notre réceptivité. Munis de nos tambours, nous commençons à jouer … et j’ai alors pu vivre ce dont j’avais souvent entendu parler … « à un moment donné, quand la connexion est forte, vous pouvez ressentir que ce n’est plus vous qui jouez mais quelqu’un d’autre, comme si un être invisible s’emparait du tambour à votre place ». C’est ce qui s’est passé !   

Je ne saurais pas vous dire au bout de combien de temps, mais j’ai brusquement réalisé que je ne maitrisais plus le rythme de ma mailloche ni les directions qu’elle prenait sur mon tambour. A droite, à gauche, en haut, en bas …. Je commence à frapper d’une manière frénétique et à une vitesse que je ne suis jamais parvenue à atteindre avoir une grande puissance. Ma conscience est là mais je ne suis plus seule … Je regarde ma main et je sens qu’elle est comme « pilotée » par une force supérieure, comme lorsque l’on fait de l'écriture automatique. Je tiens la mailloche mais la force agissante n’est pas la mienne…   
J’entends également des voix masculines, comme des chants diphoniques mongoles…. Après plusieurs regards autour de moi à la recherche d’une explication rationnelle, je comprends que c’est mon tambour qui chante … C’est cela le fameux « chant du tambour » !

Saisissant !   Je comprends alors tout le sens qui est donné au tambour en tant que lien avec l’invisible, car il est un moyen de connexion et d’expression, comme une porte entre les 2 mondes…

Cela résonne tout particulièrement car il y a peu, j’ai reçu un message au cours d’un voyage chamanique m’indiquant que mon rôle et ma voie serait de vivre en marchant sur cette frontière qui sépare le monde du visible et de l’invisible et d’y avancer comme un funambule, en constituant un pont entre les 2. Une position délicate qui me demanderait adresse et vigilance continuelle …

Après ce moment très intense qui m’offrit une grande surprise et une grande joie, Joël, le chamane, nous montre alors comment il réalise un soin chamanique : comment l’effectuer ? Quelles précautions ? Quelle intention ? Une des participantes se porte volontaire pour la démonstration. Avec attention, j’observe. Mais tout chamane vous le dira, rien ne vaut l’expérience ! Il faut donc expérimenter le soin chamanique en tant que donneur et de receveur pour toucher du doigt ce dont il s’agit. Une seule règle : être et resté ancré, être clair dans son intention et rester concentré sur l’objectif qui a été déterminé avec le receveur du soin.

Qu’est-il possible de travailler avec le soin chamanique ?

Bien sûr, on peut venir apporter une aide sur des maux physiques et psychologiques, mais ce qui m’a le plus étonnée c’est ce travail de libération sur les mémoires qu’il est possible de faire !   

Place aux travaux pratiques ! 2 par deux, nous partons à la recherche d’un lieu en pleine nature afin de se donner un soin mutuellement.

Je commence. Mon « cobaye » est également thérapeute et medium ! Nous nous sommes bien trouvées ! Je me centre et commence … Durant ces 30 minutes qu’aura duré ce soin par le tambour, j’explore des facettes que je ne lui connaissais pas.  

Je ressens à mesure que je joue du tambour tout autour de ma partenaire, que mon tambour est en train de travailler …. Peu à peu je m’éloigne pour travailler dans les corps subtils et puis à mesure que je m’éloigne, je remonte dans ses mémoires. Des images, des sons, des sensations et j’observe que je bats de plus en plus fort et de plus en plus rapidement mon tambour… Je dis « j’observe » car à ce moment-là ce n’est plus moi qui joue du moins plus tout à fait …  

Après un travail dans les corps subtils durant de longues minutes, le rythme du tambour ralenti, je ressens alors comme un relâchement. Ce qui devait être fait l’a été, la libération est arrivée …   S’en suis alors un échange des rôles et il ne me reste plus qu’à ressentir … Mon objectif : une harmonisation générale. Peu à peu, j’ai senti un réalignement s’opérer au niveau de mes chakras et un mieux-être général s’installer. Profondes inspirations et regard émerveillé sur les hauts arbres qui m’entourent et veillent sur nous …   Cette expérience a ouvert une porte sur un chemin encore pour moi jusque-là et je comprends à cet instant que ma voie sera de travailler davantage avec cet outil précieux, porteur de guérison du corps et de l’esprit et qu’il m’ouvrira d’autres portes si je sais le traiter avec respect et gratitude.   Dans un prochain article, je vous parlerai de mon expérience vécue lors du cercle de tambours …. Notez que d'autres méthodes telles que des massages énergétiques, des ondes de forme, la relaxation de l'esprit, ... peuvent aussi vous aider à trouver l'équilibre et l'harmonie.

Le tambour peut également être utilisé pour nettoyer une habitation. Par la vibration du son porté par notre intention, le tambour va venir dissoudre les charges et énergies indésirables dans votre maison.Pour compléter et particulièrement, si vous avez des troubles géobiologiques au niveau de votre habitation, le recours à un géobiologue pourra être intéressant.

Retrouvez tous les articles de laurène baldassara et les prochains évènements