Les laines paysannes

Le respect du local et de l'environnement

les laines paysannes

Les laines paysannes à été créé par Olivia Bertrand et Paul de Latour en 2016. C'est d'abord l'aventure d'un couple qui partage les mêmes valeurs et l'amour de la nature et décide de mettre en commun leurs compétences autour d'un beau projet ! Olivia est tisserande de formation. Autodidacte, c'est en voyageant en Amérique centrale qu'elle a découvert le tissage traditionnel et les colorations végétales. Paul est éleveur de moutons depuis plusieurs années. Ils débutent l'aventure avec le troupeau de Paul pour récupérer la laine, la transformer et vendre leurs produits sur les marchés. Depuis, ils ont été rejoints par Cécile, Marie et Sarah. Ensemble, ils développent jour après jour l'activité des "laines paysannes", de leur ferme, à Bonnac, en Ariège. Leur crédo : Valoriser la filière locale de laine par la collecte et la transformation de cette laine en vêtements et accessoires de literie mais aussi accompagner les éleveurs locaux. Les laines paysannes : Une entreprise humaine, entre agriculture, industrie et mode !

Le marché de la laine en France

Jusqu’au milieu du 20ème siècle, il y avait des entreprises locales qui valorisaient la laine en France. Ensuite, avec l'arrivée de nouvelles matières dans le textile et la concurrence, les entreprises ont progressivement fermé. Ensuite avec la concurrence et l’arrivée d’autres matières (ex : polyamide), elles ont disparu laissant une seule possibilité aux éleveurs : la filière du négoce. Les éleveurs subissent ainsi les fluctuations du marché international et voient leur laine partir à très bas prix. Un prix d'achat si bas qu'il ne couvre même pas le coût de la tonte ! La laine a connu une désaffection de la part des consommateurs et fût considérée comme un sous produit inexploitable. Aujourd'hui, la filière de la laine renaît peu à peu de ses cendres grâce à des entreprises telles que "les laines paysannes" qui croient au regain d'intérêt des consommateurs pour notre laine locale  et qui rachètent la laine aux éleveurs à un prix supérieur aux cours internationaux et valorisent cette laine jusqu'ici jetée afin de la transformer. La laine redevient une ressource exploitable et exploitée !

Quelles perspectives pour la laine locale ?

Grâce à une prise de conscience collective des consommateurs, on revient vers des matières naturelles et locales. La valorisation de la laine locale présente bien des enjeux : La sauvegarde d'un savoir faire dans la conception artisanales des textiles mais aussi le respect de l'Humain et de l'environnement. Rappelons nous que l'industrie du textile est l'une des plus polluantes à travers le monde et entraine des problèmes de santé importants à cause du contact avec les teintures toxiques mais aussi la pollution des eaux et des sols. Aujourd'hui, il est essentiel de transformer nos modes de production pour sauvegarder notre santé et notre planète. Par ailleurs, si les consommateurs suivent, ce sont aussi des emplois locaux qui sont à la clé. Il y a donc de belles perspectives pour cette filière qui a tout pour plaire à celles et ceux qui font le choix de devenir des consommacteurs à part entière sans pour autant renoncer au confort et à l'esthétisme.

fils en laine

Le circuit de transformation de la laine

Tout commence avec la tonte des moutons. Une opération indolore pour les animaux et même nécessaire pour les maintenir en bonne santé ! Olivia et Paul sont présents sur le chantier de tonte pour trier la laine tondue et la classer par qualité et par couleur. Un tri essentiel pour la suite puisque c'est à cette étape que l'on va décider du type de transformation. Un partie de cette laine sera transformée en vêtements, une autre partie en couettes et coussins, .... Après le tri, direction le lavage puis la filature où les laines seront ensuite tricotées ou tissées, ou direction le cardage et la confection de couettes et coussins. Les laines font ainsi un circuit assez complexe, dans des entreprises locales disposant du matériel et du savoir faire pour réaliser les vêtements et accessoires de literie, avant de revenir à la ferme du Tourol, aux laines paysannes. Grâce à une grande rigueur et des valeurs appliquées à toutes les étapes, les laines paysannes peuvent ensuite proposer dans leur showroom mais aussi sur les foires et marchés, des produits de qualité. Et il y en a pour tous les goûts !

robes des laines paysannes

Que font les laines paysannes avec la laine ?

 On peut confectionner de nombreux vêtements et accessoires avec la laine de notre région ! Coté garde robe, vous trouverez : bonnets, pulls, robes, vestes, chaussettes, manchettes et guêtres. Coté linge de maison : couettes, housses de coussins, oreillers, plaids, tapis …. Et les couleurs ? Entièrement naturelles ! C'est en mélangeant les laines de différentes couleurs que les laines paysannes proposent des textiles de l'écru au marron en passant par différentes nuances. Actuellement, une collection bleu indigo est proposée, à base d'indigo et de pastel. Ecologique et tellement beau ! Et ce n'est qu'un début, puisque de beaux projets sont en cours pour étendre la gamme, tout en respectant les valeurs de la structure. Pour des vêtements chauds, écologiques et éthique : les laines paysannes !

LES LAINES PAYSANNES
Les laines paysannesOlivia et Paul ont créé "Les laines paysannes " en 2016.Une structure éthique qui valorise la laine locale par la transformation de la laine des éleveurs locaux en vêtements et accessoires de literie. Une belle initiative qui fait parler d'elle !Un gamme de produits à la fois esthétique, écologique et naturelle vous attend !
Laines Paysannes à la Ferme de Tourol 
09100 BONNAC 
tel : 07.55.67.89.19 - mail : lainespaysannes@gmail.com - 
Site : https://laines-paysannes.fr