Une histoire chamanique

Petite histoire chamanique reçu du monde de l'invisible     

Message de mon guide chamanique

Voici un message recu par channeling de la part de l'un de mes guides. Il vous conte une histoire chamanique qui met en avant les enjeux du partage au niveau de l'Humanité. Pour survivre, nous avons besoin de l'autre et le destin de l'Humanité toute entière dépend grandement de sa capacité à ouvrir les yeux sur la nécessité de créer des liens avec l'autre et de respecter toutes les formes de vie. L'équilibre est fragile, à nous aujourd'hui de construire un monde de respect, d'amour et de joie.

Voici ce message ...

"Laisses moi te conter une histoire …. « il était une fois, dans un lieu connu de Dieu seul, le soleil se leva et brilla. De lui naquirent diverses espèces … Elles étaient toutes évoluées et utiles mais rapidement l’une d’elles pris le dessus sur les autres. Alors vint la nuit, des espèces commencèrent à s’éteindre et le froid vint s’installer…le soleil disparu de la surface de ce lieu car l’espèce qui avait pris le dessus enferma le soleil dans un lieu sûr où elle seule y aurait accès… 

Les temps passèrent …. La pluie, le froid, la noirceur … partout la vie disparue car on ne peut survivre sans le soleil … et tout devint froid, et la forêt se tut et les oiseaux disparurent …

Au fil du temps, l’espèce qui avait pris le dessus se rendit compte qu’à elle seule, elle ne pouvait survivre car elle avait besoin de ceux-ci pour la nourriture, de ceux-là pour avoir telle chose … Alors l’espèce libéra le soleil mais celui-ci décida de s’enfuir car il avait donné tout ce qu’il avait à donner … Qu’il devait guider toutes les âmes et pas seulement ceux qui l’avait emprisonné. Alors, pour les punir, le soleil s’en alla ailleurs, dans d’autres lieux … et l’espèce à son tour disparue …"

C’est ainsi qu’il faut comprendre que rien n’appartient à un être ou à un autre … rien … L’air que vous respirez, l’eau que vous buvez, tout cela ne vous appartient pas …

Si vous essayez de capturer ce qui appartient à tous, alors vous apprendrez à vos dépends que c’est votre chute que vous précipitez.A vouloir n’avoir que pour soi, on finit par ne plus rien avoir du tout .

Que l’histoire évoquée suscite en chacun réflexion, détermination et sens du partage»

Aller plus loin : Je vous conseille de découvrir la sagesse ancestrale des kogis pour nourrir vos réflexions personnelles.

Retrouvez tous les articles de laurène baldassara et les prochains évènements